Il vous reste encore quelques jours pour découvrir cette expo si vous ne l’avez pas encore vue. Moi c’est fait, et j’ai beaucoup aimé.

L’exposition L’art à tout prix s’intéresse aux collections bourgeoises du 19e siècle à travers la figure de Jean-Pierre Pescatore (1793-1855), un collectionneur bourgeois à Paris au temps de Louis-Philippe.

« Axée sur la peinture française de cette époque, dont la collection du banquier luxembourgeois recèle un échantillon représentatif, elle éclaire également le fonctionnement du marché de l’art. Pour les besoins de cette exposition, la collection Pescatore sera complétée par des prêts importants provenant de grandes collections internationales telles que le Musée Carnavalet, le Petit Palais et le Louvre. Une sélection d’œuvres d’artistes majeurs, parmi lesquels Gustave Courbet, Eugène Delacroix et Jean-François Millet, permettra d’illustrer les différents courants dans la peinture du 19e siècle, de l’orientalisme et de la peinture d’histoire à l’école de Barbizon ». (via le site de la Villa Vauban)

Ouvert tous les jours de 10h à 18 h sauf le mardi.

Illustration : François Biard, Quatre heure au Salon, 1847, (c) Musée du Louvre (détail)

Toutes les informations sur le site de la Villa Vauban.