citrouille

Halloween, ses clowns terrifiants qui se baladent dans les rues (ah non là on parle de l’actu et du film qui a gâché mon enfance) et ses bonbons… Saison oblige, la publicité surfe sur les codes  de cette fête pour appâter le chaland. Sélection.

Le clin d’œil : Ikea Singapour à la sauce Kubrick

La nouvelle publicité Ikea Singapour rend hommage à l’une des séquences cultes de Shining.

L’équivalent du petit Danny se balade sur son tricycle… Mais il n’est pas au Colorado dans les couloirs lugubres de l’hôtel Overlook. Il se trouve dans une boutique Ikea en pleine nuit… Et se retrouve nez à nez avec les jumelles effrayantes en robe bleue.

Le but de cette publicité : promouvoir l’ouverture des magasins en nocturne à Singapour… Et on peut dire que c’est réussi !

Le second clin d’œil : L’exorciste de Snickers

On se souvient de Snikers et des Gremlins avec le slogan « T’es pas toi quand t’as faim » en 2013. La marque remet le couvert sur le même principe avec cette fois-ci un clin d’œil à l’exorciste. Une pub espagnole de l’agence Latinworks sobrement intitulé « Twisted » et qui fonctionne à merveille.

Maintenant vous savez tout. En cas de possession, le crucifix, l’eau bénite, le sel qui ont fait le bonheur des marabouts exorcistes sont has-been. Un snickers suffit.

L’interactif : Paranormal Dragitivity d’Haribo

Clin d’œil à Paranormal Activity, cette publicité de l’agence FCINQ raconte l’histoire de 6 bonbons colorés. Ceux-ci s’attaquent au mythe de « La Prophétie Colorée » qui indique qu’une couleur disparaîtra le 31 octobre. Une vidéo pilote fait office de prologue, le reste de l’histoire est décliné sous forme de BD. Les épisodes sont publiés à intervalle régulier pour connaître la suite de l’affaire. A la fin de chacun d’entre eux, l’internaute peut voter pour son Dragibus préféré et répondre à des questions pour participer à un concours.

Cette histoire haute en couleurs permet d’introduire un Dragibus Violet qui n’existait pas avant. Il sera disponible dans la boîte Dragiween vendue pour… Halloween. Malin.

Pour suivre les épisodes, rendez-vous sur le site évènementiel.

Le raté : la publicité Subway aux Etats-Unis

Il n’y a pas de saison pour rester mince. L’été fini et le bikini rangé au placard, il faut continuer à garder la ligne. Il y a d’ailleurs plein de bonnes raisons de le faire, notamment halloween. Oui, oui car d’après les créatifs qui se sont penchés sur le cas de Subway, les rondeurs empêchent de rentrer dans le costume sexy de nos rêves. La partisane de Subway (qui vous l’avez compris est si diététique que vous rentrerez encore dans votre jeans slim) essaie d’ailleurs de le prouver à ses collègues aux vilains hamburgers. S’ensuit une série de costumes tous plus clichés, peu terrifiants (euphémisme), et digne d’un mauvais film érotique connotés les uns des autres :

  • L’infirmière séduisante (non, les blouses d’infirmières ne sont pas ultra-vilaines. Vos yeux vous ont trompé lors de votre dernier passage à l’hôpital.
  • Le petit chaperon rouge
  • La princesse guerrière Viking, etc.

Il n’en fallait pas plus pour que les américains crient au sexisme. Copie à revoir ? Apparemment oui car la publicité a été retirée quelques heures après avoir été diffusée…

Le minimaliste : M&Ms

Si minimaliste qu’elle se passe de commentaires. Tout est dit !

mms-halloween
« 1 de 3 »

Bon après-midi à tous et… N’abusez pas des bonbons. On avait dit que c’était pour les enfants ! 😉

Source photo citrouille

Découvrez nos autres articles sur Halloween et la Toussaint : Sélection de publicités et la vie numérique après la mort.