Après avoir été attaquée sur sa jeunesse éternelle, son tour de taille minuscule proche de celui d’une anorexique, son faible QI (« les maths sont difficiles ») et son avion (ok ça c’est perso), la voici maintenant traitée de meurtrière.

Greenpeace accuse le géant Mattel de contribuer à la déforestation.  En effet, pour être emballée dans une jolie boîte, elle sacrifie les forêts indonésiennes, notamment des régions abritant les derniers tigres et orangs-outans de Sumatra.

C’est Ken himself qui la largue en apprenant la nouvelle, le spot est plutôt bien foutu, il reste drôle tout en véhiculant un message fort.

Le spot :

Je sais que ce sujet est sérieux mais je ne peux pas m’empêcher de penser à ça (et vous non plus je suis sûre!) :