Boutique - Adopte Un Mec

Ken n’a qu’à bien se tenir ! « Le surfeur », « Le Rocker », « l’Aventurier », « le Barbu » ou même “le Geek”, … Ils sont tous là, exposés dans des boîtes comme des poupées barbie. Le site “Adopte un mec” a ouvert son premier magasin éphémère à Paris mardi soir.

Où ? A l’angle de la rue des Halles et de la rue des déchargeurs. Oui je sais un jeu de mot graveleux est facile, n’est-ce pas ? Mais Thomas Pawlowski, directeur marketing, vous le demande : «aucun jeu de mots s’il vous plaît». La règle peut-être évidemment foulée, bafouée, dans les commentaires du blog… C’est même hautement recommandé.

Adopte un vétérinaire

Mais revenons d’abord à nos moutons ou plutôt à ces hommes packagés comme un produit. Ils sont là, en vitrine et peuvent être admirés par les passantes comme les prostituées à Amsterdam (je m’emballe un peu, je sais). A l’intérieur, les hommes se substituent à des “objets” qui payent pour être mis à disposition des femmes. Drôle de shopping, n’est-ce-pas ? Les femmes peuvent d’ailleurs leur demander de les accompagner dans une pièce au sous-sol, pour faire plus ample connaissance et prendre un verre. Hem hem. Celles-ci peuvent les choisir à leur convenance (mais l’homme peut dire non quand même hein !).

L’ambiance à l’intérieur reprend la charte du site, les couleurs dominantes sont le noir et le rose que l’on associe typiquement à la femme, notre “acheteuse”. Des photos d’hommes sont affichées par dizaines sur des cintres, un peu comme les fringues. Chacun possède une référence pour que les femmes intéressées puissent les retrouver facilement sur le site internet. Certains ont aussi une fiche cartonnée sur laquelle ils se présentent. Mais attention, il faut se montrer spirituel et intéressant en quelques mots. Dur !

Que s’est-il passé chez les marketeurs d’”Adopte un mec” ? On pourrait penser à un excès de moquette… Pourtant ce ne semble pas être le cas. A l’origine de cette boutique éphémère ? Une blague pour le 1er avril. Seulement cette année, le 1er avril tombait un dimanche. Les journalistes n’ont donc vu le faux communiqué que dimanche et y ont cru. Selon Thomas Pawloswki «Presque personne ne nous a appelés pour nous demander si c’était vrai». Face au succès de la news, l’équipe a donc décidé de le faire vraiment ! Une opération de communication aggressive en phase avec les publicités du site.

Adopte un roux

Quelques infos supplémentaires :

  • La boutique “Adopte un mec” peut accueillir jusqu’à 140 clientes. Elle sera ouverte pendant une dizaine de jours de 14h à 19h à partir d’aujourd’hui.
  • Elle se déplacera ensuite dans d’autres villes : Bruxelles, Lausanne, Toulouse et Lyon.
  • Si le succès donne rencard à cette opération de communication, elle reviendra s’installer à Paris en novembre sur le long terme.

“Adopte un mec” existe depuis maintenant 4 ans et est gratuit pour la gente féminine. Le site internet revendique 4,7 millions d’inscrits. Il séduit majoritairement les 18-35 ans grâce à son côté fun et décalé (pour rappel les femmes mettent les profils intéressants dans un caddie virtuel comme si elles faisaient leurs courses au supermarché du coin).

Pour découvrir le site c’est par ici.


Source image : Be Geek