Je pourrais faire la liste de toutes les jolies choses préparées par le boss en cette délicieuse journée de la femme. Vous vous souvenez sans doute de notre belle surprise de l’an passé?
Hélas, tout cela fait partie des acquis à présent.
Cela ne surprend plus personne, et surtout pas moi.
La preuve, ce matin en arrivant –largement en retard– à l’agence, j’ai dit « Quoi ? Des tulipes violettes, mais j’ai horreur des tulipes violettes ! Non ? Des croissants double chocolat- fourrés praliné-nutella- nougatti soupoudrés de copeaux de chocolat blanc ? Je suis au régime, tu aurais pu y penser ».
Boss est désespéré, nous sommes toutes des ingrates.

Des ingrates prises pour des quiches.
Cette journée de la femme constitue une occasion pour toutes les marques de nous flatter et de nous faire plaisir.
La liste serait longue, et vu l’heure à laquelle je suis arrivée au boulot, je vais la faire courte en vous faisant partager mon lauréat 2012 : La Caisse d’épargne qui nous propose une carte bleue Visa gratos ornée de cristaux Swarovski.

C’est un assez bon résumé de tous les préjugés liés à la femme non ?

Je salue aussi l’excellent dossier d’un journal gratuit distribué au Grand Duché, qui dans son édition du jour nous régale d’une double page consacrée au « plaisir féminin dominé par l’affectif ». Article tout à fait à propos en cette journée, et renforcé par la page précédente consacrée au salon de l’automobile (on n’y voit pas que des voitures).

Sinon, pour la faire plus légère, j’ai récemment rencontré Nathalie Maillet, pilote automobile (euro racecar) à qui je dédie ce billet, afin de lui témoigner toute mon admiration. J’aurai l’occasion de vous en reparler prochainement.

Je vous souhaite une très belle journée, à tous. ( eh oui, le masculin l’emporte … ) 😉